Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Et vous? Avez vous emmené votre nourrisson chez l'ostéopathe?

Et vous? Avez vous emmené votre nourrisson chez l'ostéopathe?

Le 25 mars 2015
Et vous? Avez vous emmené votre nourrisson chez l'ostéopathe?
Une maman nous raconte les bienfaits de l'ostéopathie pour son enfant mais aussi pour elle!



Comme je l’ai raconté, mon accouchement fut long et mon bébé a été bloquéun petit moment dans mon bassin.

Beaucoup de mes amis sont allés avec leur enfant chez l’ostéopathe. Je m’étais dit que je tenterais seulement si mon bébé présentait des petits soucis, pas « juste comme ça ». Eh bien ça n’a pas duré longtemps : je trouvais qu’il avait l’air coincé au niveau des épaules et du cou, et il pleurait beaucoup la nuit (même en étant rassasié).

À 5 jours à peine, je l’ai donc emmené chez une jeune ostéopathe.

J’ai d’abord dû raconter mon accouchement et ma grossesse. Je ne le savais pas, mais la grossesse, ça compte aussi. Le fait qu’il ait été très bas toute la grossesse a aussi joué.

Après, elle m’a fait déshabiller le petit et l’allonger sur la table d’examen. L’endroit était bien chauffé, je l’ai mis en body. Elle lui parlait et le touchait doucement. Elle l’a un peu manipulé, mais ça restait doux : on ne voit pas vraiment si elle fait des pressions. Elle a traité son épaule et son cou, et m’a indiqué comment lui donner le biberon dans une position adéquate pour sa tête. Elle a également noté une suture du crâne à travailler.

C’est assez impressionnant quand on te dit qu’on travaille la suture du crâne de ton nouveau-né ! Je me sentais coupable pour son crâne, car il avait évidemment toujours la trace de la ventouse.

Le soir même, il a mieux dormi entre les biberons de nuit. Et il semblait en effet moins « coincé » au niveau des épaules.

Nous y sommes retournés un mois et demi après. J’en ai profité pour mentionner le RGO (reflux gastro-œsophagien) violent de mon bébé, ainsi que son œsophagite, révélés à 5 semaines par une échographie. Sur ces deux points, je n’ai pas vraiment vu d’amélioration. Seul le traitement médicamenteux a atténué les douleurs de l’œsophagite, et concernant le RGO lui-même…

Hum, à l’heure actuelle, mon bébé régurgite toujours de temps à autre. Mais on est loin des débuts quand même ! Ça se tasse avec les stations assise et debout, qu’il a désormais acquises. Cependant, il faut dire que mon bébé régurgitait énormément tout petit, donc ce n’est pas si facile à traiter. Et puis, une fois la douleur de brûlure de l’œsophage calmée, nous avons eu moins de craintes. Les régurgitations en elles-mêmes ne le gênaient pas.

À la visite des 3 mois, la pédiatre nous confirme une petite crainte : le petit a une légère plagiocéphalie. La tête plate, en gros. Je me sens encore plus honteuse à cause de la ventouse, je me dis que sa « bosse » l’a empêché de bien tourner la tête… Culpabilité, quand tu nous tiens…

La pédiatre lui prescrit des séances de kinésithérapie pour traiter cela.

J’appelle les kinés : aucun ne traite les si petits bébés ! Enfin, si, j’en trouve une à 5km de chez moi… mais qui traite les plagiocéphalies par ostéopathie, car elle est à la fois kiné et ostéopathe. J’hésite, l’ancienne était bien aussi, mais c’est vrai qu’elle n’était pas kiné en parallèle.

Après avoir demandé l’avis d’une amie qui va chez elle, je décide d’y aller. Je panique un peu, car elle me dit au téléphone qu’il faut se dépêcher : passés 3 mois, c’est plus difficile de traiter les bébés pour la tête.

Mon fils a donc sa 3ème séance avec cette nouvelle praticienne. Elle est très sympa, douce, il rigole quand elle lui « manipule » la tête (il est allongé sur le ventre, elle se place derrière lui et pose ses mains sur sa tête). Il suffira de 3 séances en tout (espacées les unes des autres) pour arrondir la tête de mon bambin.

En parallèle, nous lui avons acheté un petit coussin de tête et l’avons encouragé à regarder des deux côtés, en changeant l’orientation de son lit notamment.

Au final, je suis très contente de cette expérience. Je sens que ça a détendu et libéré mon fils. Je trouve dommage qu’on ne m’en ait jamais parlé à l’hôpital… Mais j’ai réalisé qu’en France, presque aucun médecin ou personnel soignant en maternité ne recommande l’ostéopathie. Pourtant, je connais énormément de parents qui ont emmené leur enfant chez un ostéopathe et qui ont été très satisfaits, ça mériterait donc d’être plus souvent conseillé !

Par contre, il faut faire bien attention au choix du praticien. Si possible, vérifie sa réputation et comment il travaille avec des bébés. Tout le monde n’est pas habilité à le faire ! S’il te prescrit une séance par semaine, méfie-toi : en général, on déconseille plus d’une séance toutes les 3 ou 4 semaines, même pour les adultes.

Renseigne-toi aussi sur les modalités de remboursements. Mon mari et moi avons tous les deux une complémentaire santé obligatoire, et les deux prennent en charge l’ostéopathie. Sinon, ça peut chiffrer. Pour info, j’ai payé 65€ chez la première, et je paie 55€ chez la seconde.

Je consulte encore cette dernière, pour moi-même cette fois ! Eh oui, j’ai succombé après 9 mois de douleurs dans le bassin et surtout dans le dos. J’ai eu une séance à ce jour, et j’en suis contente. Mais mon dos est tellement en vrac que j’y retourne dans 3 semaines. On verra à la longue… Elle me traite mes migraines également, je suis curieuse de voir l’effet.

Mon seul regret est de ne pas y avoir été plus tôt pour moi, et d’avoir laissé traîné mes douleurs. Mon bébé est un grand modèle, du coup, quand il a atteint les 10kg vers 7/8 mois, mes douleurs lancinantes au dos et à l’épaule sont devenues des névralgies récurrentes et très douloureuses, traitées aux anti-inflammatoires pour que je ne sois pas immobilisée et que je puisse toujours porter mon enfant. C’est là je me suis prise par la main pour consulter. Je regrette même de ne pas y avoir été vers 8 mois de grossesse pour préparer mon bassin. Mais il n’est pas trop tard, je pense avoir de bons résultats bientôt !

t